France

POURQUOI CHOISIR LE PRÊT TRAVAUX ?

Vous souhaitez souscrire un Prêt Travaux pour agrandir votre maison, aménager de nouveaux espaces ou rénover une pièce ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, Sofinco vous propose des solutions, pour financer tout ou partie de votre projet.

Quel montant pour votre projet ? Quelle mensualité choisir ? Sur quelle durée emprunter pour votre Prêt Travaux ?

Estimez votre projet avec notre simulateur d’emprunt !
 

Bien choisir son Prêt Travaux : mensualité, durée, taux

Votre projet de rénovation, d’agrandissement ou de décoration est bien avancé dans votre esprit. Désormais, il vous faut penser au financement de vos travaux. Si vous ne disposez pas des fonds vous avez la possibilité de souscrire un crédit pour financer tout ou partie de vos travaux.

Pensez au prêt travaux !

Comment optimiser votre prêt en fonction de votre situation ?

Avec ou sans apport, vous trouverez la solution adaptée à vos projets. Grâce au Prêt Travaux, empruntez de 3 800 € à 75 000 € sur une durée de 36 (3 ans) à 120 mois (10 ans), sur la base d’un taux fixe, jusqu’à la fin de votre projet(1).

Un projet de crédit sur 120 mois vous permet de choisir une mensualité adaptée à votre situation et à vos besoins.

Comment procéder pour faire une simulation de Prêt Travaux ?

Rien de plus simple avec notre outil de simulation : en quelques clics, vous renseignez le montant, la durée et/ou la mensualité du prêt que vous souhaitez souscrire.

Cette simulation est gratuite et sans engagement

Vous pouvez en effet effectuer votre demande depuis notre simulateur. Il intègre une calculatrice de crédit qui vous permettra de voir d’un coup d’un seul, toutes les informations clés de votre projet. Vous y retrouverez le détail des caractéristiques de financement de votre Prêt Perso Travaux.

Votre mensualité est définie dès le départ et ne change pas pendant toute la durée du prêt !

Avec ou sans apport personnel pour votre projet, grâce à notre simulateur de Prêt Travaux, il est en effet facile de tester les différentes possibilités qui vous sont proposées pour trouver le financement adapté.

Vous bénéficiez d’un taux fixe pendant toute la durée du crédit

Lorsque vous choisissez le Prêt Travaux, vous bénéficiez d’un taux d’intérêt fixe durant toute la durée de votre emprunt.

Ce TAEG fixe est compris entre 3,90% et 9,90% (taux débiteur fixe de 3,832% à 9,477%), en fonction de la durée de votre crédit.

Vous avez réalisé la simulation qui vous convient avec notre calculette, il ne vous reste plus qu’à finaliser votre demande de Prêt Travaux au meilleur taux via le formulaire en ligne. Cela ne va vous prendre que quelques minutes !

Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez contacter en direct un conseiller qui vous accompagne dans vos démarches.Exemple pour un prêt d’un montant de 10000 €

Montant :10000 €Mensualités  :(hors assurance facultative)227,20 €Durée :48 mois
Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe 4,40 % 
Montant total dû par l’emprunteur 10 905,60 € 
Frais de dossier 0,00 € 
Taux débiteur fixe 4,314 % 

Nous vous proposons de souscrire l’assurance emprunteur facultative(3) pour 10,75 € supplémentaires par mois. Le Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) est de 2,481%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 516,00 €.

Optez pour le rachat de crédit travaux

Travaux : un projet, une nécessité

Qu’il s’agisse d’une rénovation urgente, de travaux d’isolation ou de la création d’un nouvel espace, Sofinco vous accompagne. Simulez votre Prêt Perso Travaux pour estimer au mieux votre projet. Notre calculatrice de crédit vous permettra de prévoir vos dépenses et de les étaler selon vos possibilités financières et vos priorités(1).

Faire naître vos envies de travaux

Vous souhaitez pousser les murs en faisant réaliser une extension de maison en bois ou par exemple une véranda ? De tels travaux coûtent plusieurs milliers d’euros (moyenne de 10 000 à 35 000 €). C’est pourquoi, il est indispensable qu’ils soient réalisés dans les règles de l’art par des professionnels de confiance, avec les matériaux adéquats.

Ne lésinez d’ailleurs pas sur la qualité de ces matériaux, car s’ils sont plus qualitatifs, ils dureront plus longtemps.

C’est pourquoi un chiffrage précis devra être écrit noir sur blanc sur un devis. Faites-en d’ailleurs réaliser plusieurs (jusqu’à 3) pour avoir la possibilité de comparer les prestations de chaque artisan.

Quand l’appel à un architecte devient obligatoire

Vos idées se précisent peu à peu, votre projet travaux prend forme. C’est une excellente nouvelle !

Par manque de temps ou tout simplement par méconnaissance des contraintes techniques liées à votre habitat, les idées d’aménagement ou de rénovation peuvent parfois être en inadéquation avec la réalité du terrain voir irréalisables.

Par ailleurs, l’expertise d’un architecte peut s’avérer obligatoire, notamment lorsque la surface totale au sol de votre maison ou appartement dépasse les 150m² de surface de plancher. Auparavant, cette surface était de 170m². Depuis mars 2017, ce seuil a été abaissé de 20 m². La surface plancher correspond à une surface close et couverte dont la hauteur sous plafond est d’au moins 1.80m.

Il peut aussi bien s’agir d’une construction, une rénovation ou encore d’une extension. En tout cas, ce critère de surface ne concerne que les extensions à usage d’habitation. La construction d’un garage, par exemple, n’entre donc pas dans ce cadre.

L’architecte peut également être le maître d’oeuvre de vos travaux et vérifier que toutes les démarches soient conformes à vos projets. Il détermine notamment au travers des plans, des calculs de structures, des caractéristiques des matériaux employés, de la situation actuelle de votre logement, si votre projet est en conformité avec les règles d’architecture. S’il ne l’est pas, il vous proposera des modifications jusqu’à obtenir le feu vert pour que vos travaux puissent démarrer.

Pensez à inclure les honoraires de l’architecte dans votre démarche de crédit pour bien estimer votre projet travaux.

En tant qu’expert du bâtiment, rien ne lui échappe ! Il a même le rôle de chef d’orchestre pendant la réalisation de vos travaux de rénovation ou d’aménagement. Il dispose souvent d’un carnet d’adresse bien rempli et sait s’entourer d’artisans de confiance, tous experts dans leurs corps de métier. C’est une décision qui vous appartient mais sachez que vous pouvez le laisser sélectionner les entreprises les plus adaptées pour réaliser vos travaux.

Une fois les travaux commencés, il peut intervenir comme un véritable chef de chantier et coordonner l’intervention des ouvriers sur place.

Faire appel à un architecte, c’est aussi opter pour une personnalisation unique de votre habitation. Ainsi, en cas de revente de votre bien, vous pouvez espérer une plus-value grâce à la mention « maison d’architecte ».

Ne confondez pas architecte et architecte d’intérieur, dont le champs d’intervention principal est l’aménagement et la décoration de votre intérieur.

Souvent l’architecte exerce à titre individuel (en profession libérale). Libre à lui de fixer ses tarifs de prestations. Ainsi, faire plusieurs demandes de devis semble judicieux, surtout lorsque vos travaux concernent des surfaces importantes ou des modifications conséquentes.

Bon à savoir : en complément des services d’un architecte, vous pouvez obtenir gratuitement des conseils ou des informations auprès du CAUE (conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement) de votre département.

Répondre à une urgence imprévue

Parfois, le contexte est moins charmant ! Une inondation à l’étage à cause d’un chauffe-eau qui cède, une toiture arrachée suite à un orage violent. Pour autant, même si les assurances sont là pour vous épauler, il faudra faire réaliser rapidement les travaux de rénovation qui s’imposent pour retrouver le confort perdu.

Ce genre de situations arrivent d’un jour à l’autre sans prévenir et elles peuvent vous mettre en difficulté financière. La possibilité de pouvoir étaler vos dépenses pour réaliser les travaux qui s’imposent permet d’être plus serein.

Estimation des grands projets liés à votre habitat : prix au m² ou forfait

L’ensemble des travaux intérieurs ou extérieurs liés à votre habitat sont estimés et calculés, selon les artisans et les types de travaux à réaliser, de différentes manières :

  • Tarifs au m² : principalement les travaux de type revêtement de sol intérieur ou extérieur, peinture, plafond, extension de maison, terrasse, charpente et combles ;
  • Tarifs au forfait : le changement d’un WC, l’élagage d’un arbre, la rénovation d’un tableau électrique sont payables à la tâche, à l’heure ou à l’unité.

Ce n’est pas évident de s’y retrouver pour calculer au plus juste le montant total des travaux pour formuler votre demande de crédit.

Nous avons rassemblé pour vous un échantillon des travaux les plus fréquents réalisés dans une habitation, exprimés en euros au mètre carré* :

TRAVAUXPRIX MOYEN AU M²
Parquet100 € / m²
Carrelage85 € / m²
Peinture30 – 45 € / m²
Plafond15 – 250 € / m²
Terrasse15 – 110 € / m²
Charpente45 – 110 € / m²
Aménagement combles800 – 1500 € / m²
Extension maison800 – 2000 € / m²
Tuiles40 – 130 € / m²

Les travaux liés à tout ce qui touche à la toiture ou au plafond sont plus conséquents en terme de coût. En effet, pour accéder au plafond ou à la toiture, un matériel spécifique est indispensable.

Par ailleurs, l’entreprise réalisant les travaux à votre domicile doit assurer la sécurité de ses ouvriers. Avec un équipement de sécurité adapté, le professionnel risque considérablement moins de chuter ou de se blesser mais cette notion de risque induit bien évidemment un surcoût non négligeable à l’ensemble du chantier.
Des échafaudages et des chariots élévateurs sont par ailleurs parfois nécessaires.

Des aides de l’Etat en complément de votre crédit

Beaucoup de travaux au sein de la maison concernent en effet des chantiers dont le but est l’amélioration de la performance énergétique. Voici dans la liste ci-dessous, les principales aides d’Etat auxquelles vous pouvez prétendre.

AIDES DE L’ETAT*CONDITIONS*
CITE
(Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique)
Crédit d’impôts fixé à 30% à condition que les travaux soient réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Concerne tous les travaux visant à améliorer l’isolation de votre habitat.
Eco-prêt à taux zéroPrêt accordé pour la rénovation énergétique globale d’une maison
TVA à taux réduitTaux réduit à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétiques.
Le logement doit être construit depuis au moins 2 ans.
Aides de l’ANAH
(Agence Nationale de l’Habitat)
Aides fournie sous conditions de ressources à un propriétaire ou bailleur habitant dans un logement achevé depuis au moins 15 ans

Renseignez-vous bien pour bénéficier des compléments d’informations concernant ces aides*.

D’autant que la plupart des travaux importants de votre logement nécessitent la demande d’un permis pour travaux ou un permis de construire, par exemple pour la réalisation d’une extension habitable ou la réalisation d’une piscine creusée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *